La Gestion ouvrière a-t-elle un avenir ?

La Gestion ouvrière a-t-elle un avenir ?

Voilà 50 ans cette année que les salariés ont repris la gestion de leurs activités sociales. A celles et ceux qui pensaient que des salariés seraient incapables de gérer ce bien et qu’il vaudrait mieux laisser cette tache à ceux qui savent, aux dirigeants, aux élites, je leur dis ceci : Regardez le chemin parcouru depuis 1964, regardez aujourd’hui l’éventail extraordinaire de nos activités sociales : vacances, colonies, restauration, santé, assurance, billetterie, aide à la garde d’enfant, soutien scolaire, Action Sanitaire et Sociale, aide à l’adhésion des inactifs à la CSMR, activités proposées par les Cmcas/slvies, sports, loisirs, culture, etc.

Coté financier, l’AG de notre Cmcas vient de valider l’exercice comptable de 2013 en mettant en avant la gestion saine et transparente de notre Cmcas. Il en est de même pour la Ccas, qui après quelques difficultés vient elle aussi de clôturer 2013 sur d’excellents résultats qui attestent de notre capacité à modifier notre organisation, à se renouveler et à réagir face aux obstacles.
Cette année encore nos activités sociales innovent et évoluent :

•Nos 4 centres de vacances du Languedoc (Cap d’Agde, Sérignan, Portiragnes et Aimargues) ont été où sont en cours de rénovation,
• Les campeurs voient élargir leur possibilité de départ à 46 nouvelles destinations avec l’ouverture du réseau Campéole aux conditions CCAS.
• De nouvelles aides ASS vont voir le jour (voir dossier dans le Portail d'Oc Juillet-Août)
• De nouvelles initiatives ont vu où verront le jour sur notre Cmcas : W.E découverte
colo pour les 4-8 ans, W.E jeunes agents, des campagnes d’appels sortants pour mesurer votre satisfaction, un livret spécial retraités, etc.

Alors oui nous pouvons être fiers, fiers et enthousiastes de notre modèle de gestion ouvrière, de la capacité des agents à gérer et être acteurs de leurs activités sociales. Dans l’incapacité et pour cause, de pouvoir critiquer ce bilan, il n’est hélas pas étonnant mais ô combien instructif, d’observer nos directions nous compliquer la tâche en refusant de plus en plus les détachements des actifs, en remettant en cause notre mode de financement, …

… Alors dans ce contexte, la gestion ouvrière at- elle un avenir ? Très clairement, la réponse nous appartient :
Si vous trouvez légitime de participer à l’effort collectif, au travers du convoyage des enfants par exemple; Si vous pensez qu’être acteur est plus gratifiant et émancipateur que simple consommateur; Si vous préférez les sorties, les activités, les vacances qui sortent des terrains battus, qui vous font découvrir des univers différents; Si le partage, le vivre ensemble avec toutes nos différences résonnent en vous ; Alors, vous tenez une grande partie de la réponse et je vous invite à l’exprimer clairement et fortement lors des élections de Cmcas qui se dérouleront du 24 au 27 novembre prochain (voir dossier dans le magazine Portail d'Oc Juillet-Août).

En comptant fermement sur votre participation, je vous souhaite un très bel été, plein de belles rencontres, de découvertes et de beaux moments partagés en famille ou entres ami(e)s.

Laurent Salançon
Président de la Cmcas Languedoc

Mentions Légales    I    Vie privée    I    ©2017 CMCAS Languedoc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?