Services et Aides

Aide au congé de solidarité familiale

Définition

Congé sans solde, le congé de solidarité familiale permet d’accompagner un proche dont le pronostic vital est en jeu. D’une durée de trois mois (avec possibilité de réduction du temps de travail hebdomadaire), renouvelable une fois (courrier à adresser à l’employeur 15 jours avant le terme du précédent congé), ce congé est accordé par l’employeur sur certificat médical du médecin traitant.

Qui peut en bénéficier ?

L’ouvrant droit et ayant droit conjoint(e) sur présentation de la notification reçue de l’employeur stipulant l’accord de congé.

Montant de l’aide

Indemnité mensuelle versée par votre CMCAS jusqu’à concurrence de 50 % du salaire mensuel.
Le bénéficiaire du congé de solidarité familiale peut également percevoir, sous conditions, une allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie, versée par la CPAM.

Aide au congé de soutien familial

Définition

Accordée par l’employeur aux salariés justifiant d’une ancienneté minimale de deux ans dans l’entreprise et qui souhaitent suspendre leur contrat de travail pour s’occuper d’un proche gravement malade. Ce congé de 3 mois est renouvelable et ne peut excéder une année pour l’ensemble de la carrière professionnelle.

Qui peut en bénéficier ?

L’ouvrant droit et ayant droit conjoint(e)s désireux de s’occuper d’un proche présentant un handicap ou une perte d’autonomie particulièrement grave. Dès lors que les conditions sont remplies, ce congé, non rémunéré, est de droit pour les salariés qui en font la demande. Pendant la durée de son congé, le salarié ne peut exercer une activité professionnelle.

Aide solidarité des Cmcas

Définition

Au-delà des aides nationales que les Cmcas appliquent dans le cadre de l’égalité de traitement, votre Cmcas développe des actions et des aides de solidarité de proximité, personnalisées, adaptées à chaque situation sociale spécifique. Ces aides ont un caractère ponctuel et social.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les bénéficiaires des activités sociales.

Montant de l’aide

Après étude de votre dossier, en commission Solidarité de votre CMCAS.

Auxiliaire de vie / aide ponctuelle

Définition

L’auxiliaire de vie apporte son aide aux personnes fragilisées qui ne parviennent plus à effectuer par elles-mêmes les gestes de la vie quotidienne. Elle effectue les travaux d’entretien courant du logement, les courses, la confection des repas, les soins (toilette, lever et coucher, prise de médicament). Pour une incapacité temporaire (sortie d’hospitalisation), le plafond atteint 60 heures par année civile. Pour une incapacité relevant de la liste des affections de longue durée (ALD), ou un traitement répétitif, une aide de 8 heures par traitement peut être attribuée.

Qui peut en bénéficier ?

Les ouvrants droit actifs et pensionnés de moins de 55 ans. Les conjoints sans activité professionnelle ou disposant de faibles ressources (< 130 fois le SMIC horaire). (sous réserve d’éligibilité de l’employeur)

Montant de l’aide

Cette prestation est soumise à condition de ressources. Son montant dépend également d’un barème en vigueur disponible auprès de votre SLVie ou Cmcas.

Indemnité de moyens d’existence

Définition

Secours destiné à compenser tout ou partie de la perte de salaire subie par un agent placé en longue maladie au-delà de trois ans et jusqu’à la cinquième année au plus.

Qui peut en bénéficier ?

Tout agent statutaire et conventionné.

Montant de l’aide

N’excède pas 50 % du salaire durant deux années maximum. Au-delà, le bénéficiaire statutaire est pris en charge par la CNIEG ou par la Sécurité sociale s’il est conventionné.

Numéro vert social 0 800 945 965

Définition

Ce dispositif complémentaire à l’accueil SLVie ou Cmcas est dédié à l’écoute et à la réponse aux préoccupations de bénéficiaires en difficulté sociale (urgence sanitaire et sociale, demande d’aide sociale).

Qui peut en bénéficier ?

Les bénéficiaires des activités sociales. La Cmcas est systématiquement informée des appels pour assurer le relais en proximité.

Prestations familiales extra-légales

Définition

Aides prenant le relais des prestations familiales légales lorsque ces dernières ne sont plus versées.

Qui peut en bénéficier ?

Les agents statutaires et conventionnés en activité ou pensionnés, le parent, hors industries électrique et gazière ayant la charge effective des enfants, apprentis, étudiants ou à la recherche d’un emploi.

Montant de l’aide

Prestations soumises à conditions d’âge et de ressources. Barème disponible auprès de votre SLVie ou Cmcas.

Soutien scolaire

Définition

Aide personnalisée pour les élèves ayant besoin d’une mise à niveau ou d’un complément d’enseignement du type aide au devoir dans le cadre du partenariat avec Domicours  uniquement. Cette aide concerne des cours individuels à domicile. Elle est plafonnée à 20 heures par année scolaire et par enfant.

Qui peut en bénéficier ?

Tout parent dont le ou les enfants, ayants droit de 6 à 20 ans, sont scolarisés en primaire et/ou secondaire.

Montant de l’aide

Calculé en fonction du coefficient social de l’ouvrant droit.

Téléassistance

Définition

Système d’appel à distance permettant un signalement et une assistance à distance en cas de difficulté. Ce dispositif favorise la tranquillité des bénéficiaires et leurs proches.

Qui peut en bénéficier ?

Les ouvrants droit ou ayants droit conjoint(e)s.

Montant de l’aide

Aide éventuelle de la Cmcas soumise à condition de ressources (sous réserve d’éligibilité)

Frais de garde des enfants

Définition

Les frais liés à la garde d’enfant peuvent gréver lourdement le budget familial. Un accord entre les employeurs et la CCAS a permis de mettre en place les tickets CESU pour la garde des enfants de 3 mois à 3 ans. (sous réserve d’éligibilité de l’employeur)

Aide aux frais de garde des enfants, qu’il s’agisse :

d’une garde à domicile (garde occasionnelle, garde partagée, baby-sitting),
d’une garde hors domicile (assistante maternelle agréée, structure d’accueil collectif, crèche, halte-garderie, jardin d’enfants, garderie périscolaire, centre aéré ou centre de loisirs du mercredi).

Qui peut en bénéficier ?

Les salariés des entreprises signataires de l’accord « Cesu petite enfance » et ouvrant droit aux activités sociales de la branche des IEG dont les enfants sont âgés de 3 mois à 3 ans ou de 3 mois à 7 ans pour les enfants.

Informations complémentaires sur le site Cesu Petite Enfance

Service Clients 0821 610 610 (0,12 €/min.)

Centres aérés

Le partenariat que nous avons signé avec le CER cheminot permet également à vos enfants âgés de 4 à 16 ans d’être accueillis dans leurs deux structures centres de loisirs basées à Montpellier et à Nîmes, pendant les mercredis et les vacances scolaires. (dans la limite des places disponibles).

Pour plus de renseignements vous pouvez vous adresser à la Cmcas ou contacter directement ces deux centres aérés :

Montpellier :
Les petites canailles
175 avenue Joseph Cugnot – 34000 Montpellier
Tél. : 04.67.47.56.48/06.76.72.89.84
Mail : clma.montpellier@orange.fr

Nîmes :
782, Route de Courbessac – 30000 Nîmes
Tél. : 04.66.26.14.48
Mail : clma.nimes@wanadoo.fr

Aramon :
Centre de loisirs Pierre Ramel
77 avenue de Verdun – 30390 Aramon

Les aides

Dans une philosophie mutualiste et solidaire, le Comité de coordination des Cmcas, la CCAS et la Cmcas Languedoc ont mis en place un certain nombre d’aides financières pour améliorer votre cadre de vie et atténuer vos dépenses de santé non couvertes par la Sécurité sociale.

Ces aides, de natures diverses, visent à créer une solidarité entre tous les Agents des Industries Electrique et Gazière via, l’action des Commissions de la Cmcas. Attention, certaines aides sont soumises à des conditions de ressources.

Aides aux personnes âgées

Aides aux personnes en situation de handicap

 

Mentions Légales    I    Vie privée    I    ©2017 CMCAS Languedoc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?