Se protéger du soleil c’est protéger sa santé

Repos, détente, farniente, loisirs sportifs et culturels, découvertes, en famille et avec des amis : les vacances sont toujours attendues car méritées. Après de longues périodes de stress liées au travail ou à la maison, elles ne sont imaginées qu'avec du soleil dont notre région est largement pouvue ! Toutefois, prudence : il faut aussi savoir s'en protéger et à tout âge. Enfant, adulte, senior : des précautions sont à prendre.

Les rayons du soleil sont dangereux. Ils contiennent des ultra-violets, totalement invisibles et ne procurent aucune sensation de chaleur. On est exposé sans s'en rendre compte. Les UVA pénètrent profondément dans la peau et accélèrent son vieillissement. Ils accentuent l'apparition et le développement des rides et des tâches brunes.

Les UVB agissent au niveau de l'épiderme en stimulant la production de mélanine. C'est ce qui donne le teint hâlé. Les UVA et les UVB, en trop fortes doses, provoquent des COUPS DE SOLEIL et, à term, peuvent causer des commages irréversibles à la peau et aux yeux. Même bronzé, il faut continuer de se protéger. Absorbés par le cristallin, ils contribuent à accélerer la formation de caractères, c'est à dire l'opacification du cristallin qui va progressivement empêcher la lumière d'atteindre la rétine. D'autre part, deux types de cancers resultent de l'exposition aux rayonnements UV : les carcinomes qui touchent la partie superficielle de l'épiderme et les mélanomes qui sont des tumeurs malignes se développant sur les mélanocytes situés dans la peau, les muqueuses et les yeux.

 

Comment se protéger ?

L'intensité des UV est liée à l'horaire d'exposition et non à la chaleur ressentie. Lorsque le soleil est au plus heut, les rayons UV sont les plus dangereux. Aussi, faut-il éviter de s'exposer entre 12h et 16h. Un tee shirt sec, un chapeau à large bord et des lunettes de soleil constituent la panoplie la plus sûre et la plus simple. Se couvrir est donc le meilleur moyen de limiter les risques liés au soleil ; les enfants et les adolescents sont plus vulnérables car ils ont une peau et des yeux plus fragiles et s'exposent plus souvent. Ils doivent donc être particulièrement protégés. En plus des vêtements, la crème est un filtre indispensable, toutes les deux heures et systématiquement après la baignade. Aucune crème ne filtre la totalité des UV : l'écran total n'existe pas.

 

Déshydratation des bébés et des personnes âgées.

Qui n'a pas eu soif quand il fait chaud ? Cette sensation traduit une déshydratation, même modérée. Tout le monde en a fait les frais, plusieurs fois dans sa vie.

A la suite d'une exposition solaire prolongée, l'"insolation" guette mais aussi le "coup de chaleur" lorsque l'atmosphère chaude ambiante est en cause (voiture non climatisée, chambre sous les combles …). Ces malaises sont synonnymes de déshydratation.
Les enfants, parce qu'ils ne savent pas toujours l'exprimer et les seniors, parce qu'ils n'en ressentent pas le besoin, sont à surveiller particulièrement : la vigilance est donc de mise.
La déshydratation traduit un manque d'eau dans l'organisme. Elle est la plupart du temps modérée et bien vite corrigée par un apport hydrique adéquat.
la prévention est facile à mettre en oeuvre : il suffit de boire fréquemment et en petites quatités.

 

Cancers de la peau en progression

Les cancers de la peau détiennent un triste record, celui de la plus importante progression depuis 20 ans.

Ils augmentent de 5 à 7% par an et sont de deux types :

  • Les carcinomes ou épithéliomes sont les plus fréquents mais aussi le plus bénins. Ils sont dus à une prolifération de kérotinocytes, cellules de l'épiderme les plus nombreuses qui secrètent la kératine. L'ablation précoce de la lésion suffit à entraîner la guérison. Mais cette maladie est le reflet d'une exposition excessive au soleil au cours de la vie. Ainsi, tout bouton, ulcère ou petite plaie ne guérissant pas rapidement doit amener à consulter un dermatologue.
  • Lesmélanomes plus rares mais beaucoup plus graves atteigneent les cellules qui fabriquent la mélanine, ce pigment qui colore la peau et la protège contre les UV. Le taux de mortalité de ces cancers est élevé (20%) : il pourrait être beaucoup plus bas. En effet, s'il est repéré à temps (car il est visible à l'oeil nu) il guérit très facilement. Là aussi, la consultation chez un dermatologue est indispensable.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    ©2017 CMCAS Languedoc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?