Les veilleurs de vie

La Cmcas Languedoc reprend le flambeau pour vous informer et vous sensibiliser sur le don de moelle osseuse. En 2003 son engagement auprès de France greffe de moelle a développé un véritable élan de solidarité au sein des bénéficiaires de notre territoire. L'augmentation de veilleurs de vie est indispensable pour combattre des maladies du sang (ex : la leucémie).

 

"Donner un peu de soi, c'est s'engager pour préserver la vie"

 

Qui sont les Veilleurs de vie ?

Ce sont des personnes qui s'engagent pour une action personnelle, généreuse et solidaire envers tous les patients qui ont  besoin d'une greffe de moelle osseuse et qui se rendent disponibles en s'inscrivant sur le registre national des donneurs de moelle osseuse.

"Veilleurs de vie, engagez-vous pour la vie" est le slogan de la dernière campagne de communication de l'agence de la biomédecine, qui a pour but d'augmenter le nombre de volontaires au don de moelle osseuse inscrits en France.

Le registre national comporte à ce jour plus de 190 000 donneurs et l'objectif est d'atteindre un nombre total de 240 000 le plus rapidement possible.

Le symbole de cette dernière initiative est une veilleuse rouge qui caractérise l'attente et la disponibilité.

Qu'est-ce que le moelle osseusse ?

La moelle osseuse est un tissu esentiel à la vie, qui jour un rôle primordial dans la production des cellules sanguines et dans le fonctionnement du système immunitaires. Ce tissu se trouve dans l'ensemble des os du squelette, mais notamment au niveau des os plats comme ceux du bassin. il représente une véritable usine de production des cellules mères, appelées aussi cellules souches. Celles-ci donnent naissance aux globules rouges qui transportent l'oxygène dans l'organisme, aux globules blancs qui luttent contre les infections et aux plaquettes sanguines qui arrêtent les saignements.

Certains globules blancs, appelés lymphocytes, sont impliqués dans l'immunité : ils sont en effet chargés de reconnaître et détruire tout éléments étranger introduit dans l'organisme.

Une greffe de moelle osseusse pour quelles maladies ?

Très simple à réaliser sur le plan médical, la greffe de moelle osseuse est actuellement un traitement reconnu qui permet souvent la guérison de maladies graves, voire mortelles, du sang. Elle est, en particulier, indiquée pour soigner les patients atteints de leucémies aiguës ou chroniques, d'aplasies, ou de déficits immunitaires congénitaux de l'enfants et de certaines maladies héréditaires plus rares.

Les leucémies aiguës lymphoblastiques, qui représentent 75% des cas de leucémies de l'enfant, sont la première cause de cancer dans cette catégorie de la population. Elles peuvent être soignées soit par chimiothérapie, soit par greffe de moelle osseusse en cas de résistance au traitement.

La compatibilité entre le donner et le malade ?

Chaque personne possède ses propres caractéristiques génétiques qui sont déterminées par le typage HLA (Antigènes d'Histocompatibilité Humaine). Il se compose de plusieurs marqueurs spécifiques dont la comparaison entre les personnes permet d'aboutir parfois à une identité appelée compatibilité. Une seule prise de sang suffit pour déterminer le typage HLA d'une personne.

Dans un premier temps le champ des investigations pour trouver un donneur s'effectue au niveau de la fraterie puisqu'il y a une chance sur quatre d'y trouver un donneur compatible. Dans le cas contraire, il est primordial de trouver un donneur possédant les caractéristiques génétiques se rapprochant le plus de celles du malade. La compatibilité entre deux individus pris au hasard est un événement très rare puisqu'elle représente une probabilité égale à une chance sur un million.

Les donneurs identifiés sont répertoriés dans le Registre national "France Greffe de Moelle" géré par l'Agence de biomédecine, établissement relevant du ministère de la Santé. Il est interconnecté informatiquement à 71 Registres internationaux (soit 18,5 millions de donneurs dans 64 pays) offrant ainsi une plus grande probabilité de trouver un donneur compatible pour un malade.

Comment devenir un veilleur de vie ?

Aujourd'hui cette démarche altruiste reste plus que jamais d'actualité, puisque l'agence nationale de veillle sanitaire annonce un taux d'accroissement pour tous types de cances confondus de 2,2% soit une augmentation de 365 000 malades pour l'année 2011.

Pour mieux combattre ces maladies, l'augmentation du nombre de veilleurs de vie est indispensable pour donner un véritable espoir et une chance de guérison aux malades pour lesquels une indication de greffe de moelle osseuse est posée.

Pour venir renforcer et élargir le cercle entre 18 ans et 51 ans, d'être en parfaite santé, d'accepter de répondre à un questionnaire médical, de consentir aux principes fondamentaux qui régissent le don de moelle osseuse en France :

  • L'anonymat
  • Le libre consentement
  • La gratuité

Etre volontaire au don de moelle osseuse est un acte réfléchi et consenti qui signifie d'accepter de figurer dans le fichier du Registre France Greffe de Moelle (qui permet de tenir à jour les coordonnées des donneurs et de les contacter en cas de besoin) et de se tenir prêt pour donner sa moelle osseuse. Cela peut arriver dans un proche ou lointain avenir, peut-être jamais.

 

Si vous  souhaitez être donneur de moelle osseuse, vous pouvez vous renseigner :

  • sur le site de l'agence de la biomédecine, où vous pourrez faire une demande d'inscription en ligne ou télécharger la fiche de demande d'inscription, à retourner dans ce cas par courrier.
  • par téléphone au numéro vert : 0 800 20 22 24
  • contacter le laboratoire immunologie C.H.U. St Eloi à Montpellier au 04 67 33 75 85

 

Comment s'effectue le prélèvement ?

Aujourd'hui deux techniques permettent d'effectuer un prélèvement de moelle osseuse chez un donner compatible.

La première méthode consiste à extraire les cellules souches des os grâce à un médicament injecté sous la peau pendant 4 à 5 jours. Elles sont ensuite prélevées directement dans le sang à l'aide d'un automate qui sépare les cellules extraites qui vont constituer le greffon des autres cellules sanguines. Celles-ci sont, elles, restituées au donneur. Cette procédure dure 1/2 journée, se fait en ambulatoire, mais peut être répétée le lendemain si nécessaire.

La deuxième méthode intraosseuse consiste à prélever des cellules de la moelle osseuse directement en superficie dans les os postérieurs du bassin, sous anesthésie générale et en milieu parfaitement stérile. Ce mode de prélèvement nécessite une courte hospitalisation de 48 heures.

La moelle osseuse prélevée se reconstitue rapidement en quelques jours.
Ce don n'affecte en aucun cas l'état physique du donneur.
Contrairement aux idées reçues la moelle osseuse n'a rien à voir avec la moelle épinière !
La ponction de moelle osseuse n'est jamais pratiquée dans la colonne vertébrale.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    ©2017 CMCAS Languedoc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?